US Open: Nadal, Federer et Serena Williams au 3e tour sans souci

le
0
NADAL, FEDERER ET WILLIAMS S'IMPOSENT SANS SOUCI AU 3E TOUR DE L'OPEN US
NADAL, FEDERER ET WILLIAMS S'IMPOSENT SANS SOUCI AU 3E TOUR DE L'OPEN US

par Larry Fine et Julian Linden

NEW YORK (Reuters) - Rafael Nadal, Roger Federer, Serena Williams et Victoria Azarenka se sont promenés jeudi sur les courts de Flushing Meadows où ils ont aisément décroché leur billet pour le troisième tour de l'US Open de tennis.

Côté français, Alizé Cornet a fait honneur à son nouveau rang de numéro un des joueuses tricolores. Richard Gasquet et Adrian Mannarino sont passés eux aussi.

Au bout de la nuit, Gaël Monfils, diminué par la blessure au psoas qui l'a contraint à l'abandon samedi dernier en finale du tournoi de Winston Salem, a fini par rendre les armes face à John Isner, tête de série n°13, non sans avoir crânement défendu ses chances.

L'Américain, auteur de 23 aces et de 60 coups gagnants, s'est imposé en quatre manches 7-5 6-2 4-6 7-6 (4) après 2h55 de match.

Face au Brésilien Rogerio Dutra Silva, Rafael Nadal, qui veut reprendre à Novak Djokovic la place de numéro un mondial en fin de saison, n'a pas fait de détail: l'Espagnol l'a remporté 6-2 6-1 6-0 en 92 minutes.

Nadal, absent l'an dernier à l'US Open, poursuit sa terrible série sur surface en dur, où il est invaincu cette saison avec 17 victoires désormais (et trois titres au passage, à Indian Wells, Montréal et Cincinnati).

"Quand on revient après une période difficile, après une blessure, il faut travailler dur, il faut travailler tous les jours avec la bonne attitude, être prêt à souffrir, à apprécier la souffrance et être capable de changer la situation", a dit l'Espagnol, dont le bilan depuis le retour sur le circuit en début d'année, après sept mois d'absence pour blessure, est de 55 victoires pour trois défaites.

Au prochain tour, il sera opposé au Croate Ivan Dodig.

Un autre ex-numéro un mondial, Roger Federer, n'a pas eu beaucoup plus d'efforts à produire pour se qualifier: le Suisse a battu sans trembler l'Argentin Carlos Berlocq (6-3 6-2 6-1).

"C'est l'un de ces matches que je veux gagner dans l'idéal en trois sets pour emmagasiner de la confiance", a affirmé Federer, récemment tombé au septième rang à l'ATP.

Le Suisse, cinq fois vainqueur à New York, pourrait affronter Rafael Nadal en quarts de finale à condition de réussir ses deux prochains matches, à commencer par son troisième tour contre le Français Adrian Mannarino, tombeur de l'Américain Sam Querrey.

Richard Gasquet s'est lui aussi qualifié face à son compatriote Stéphane Robert en trois sets (6-3 7-5 7-5), mais sa prestation ne l'a pas satisfait, au point de s'adresser un inhabituel bras d'honneur en fin de match.

"Il y avait de l'énervement, je venais de prendre deux aces. C'est sûr que ce n'était pas joli-joli. Le tennis est un sport mental, il faut savoir garder son sang-froid", a déclaré à la presse le n°9 mondial, frustré que son adversaire du jour, classé au 150e rang mondial, ait réussi plus de coups gagnants que lui et lui ait tenu tête jusqu'au bout de la troisième et dernière manche.

"Là, ce n'était pas un geste magnifique mais je le répète, je ne l'ai fait qu'à personne d'autre que moi", a ajouté le Biterrois sur lequel pèsent les seuls espoirs français en l'absence de Jo-Wilfried Tsonga, blessé.

ALIZÉ CORNET PRÊTE À RELEVER LE DÉFI AZARENKA

Dans le tableau féminin, la numéro un mondiale et tenante du titre, Serena Williams, a donné une nouvelle leçon de tennis au détriment de la Kazakhe Galina Voskoboeva (6-3 6-0).

Légèrement gênée en début de partie par le vent qui soufflait sur le court Arthur-Ashe, l'Américaine a fini par remporter dix des onze derniers jeux et n'a laissé filer que neuf points dans la deuxième manche.

La Biélorusse Victoria Azarenka, finaliste l'an passé, a elle aussi franchi au pas de charge le deuxième tour en se débarrassant de la Canadienne Aleksandra Wozniak 6-3 6-1.

Comme Serena Williams, la numéro deux mondiale a éprouvé quelques difficultés sur son service en raison du vent qui balayait les courts de Flushing Meadows, mais la perte de trois de ses jeux de service ne l'a pas empêché de s'imposer en à peine plus d'une heure.

Elle affrontera au prochain tour la Française Alizé Cornet, tête de série n°26, qui a éliminé la Croate Ajla Tomljanovic en deux manches 6-2 6-2 et se dit prête à relever le défi.

"Victoria, ce n'est pas la Top 10 la plus abordable, c'est même une machine, sourit-elle. Mais depuis Paris, j'ai progressé, je me sens capable de maintenir un bon niveau à l'échelle d'un match entier."

La pression a coûté cher en revanche à l'Italienne Sara Errani, demi-finaliste à Flushing Meadows l'an dernier, qui n'a pas résisté à sa compatriote Flavia Pennetta, pourtant beaucoup moins bien classée qu'elle (6-3 6-1).

"Je ne sais pas pourquoi, mais je ne prends pas de plaisir à aller sur le court", a-t-elle expliqué devant les journalistes. "Et c'est la pire chose qui puisse arriver à un joueur de tennis."

avec Eric Salliot; Simon Carraud et Henri-Pierre André pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant