US Open: Mathieu est peut-être arrivé au bout du chemin

le
0

par Eric Salliot

NEW YORK (Reuters) - Eliminé mardi au premier tour de l'US Open par l'Allemand Tommy Haas (n°12) en trois sets 6-4 6-4 6-1, le Français Paul-Henri Mathieu, 107e mondial, n'a jamais semblé aussi proche d'une fin de carrière.

Paul-Henri Mathieu a peut-être disputé son 80e et dernier match en Grand Chelem car il n'est pas évident qu'il ait le courage pour repartir en Australie alors que son classement ne cesse de glisser et l'obligerait à prendre part aux qualifications.

Très marqué par cette quinzième défaite de l'année au premier tour, l'Alsacien, âgé de 31 ans, s'est contenu après coup, mais ses paroles étaient lourdes de sens.

"Je ne me suis pas encore décidé sur la fin de saison", a-t-il dit. "Arrêter ? Je ne sais pas. De toute façon, si je devais arrêter, je ne vous le dirais pas ce soir."

"Ça trotte dans la tête de tout le monde", a-t-il reconnu. "Demandez à Roger (Federer), à Rafa (Nadal) quand il était blessé? Ceux qui ne pensent pas arrêter quand le corps est en train de vous lâcher mentent."

"Bien sûr, j'ai eu un tirage difficile. Je m'étais fait mal au mollet il y a trois semaines et ça a retardé ma préparation. Du coup, je n'ai pas la ressource physique pour faire tourner ces matches. Je suis devenu de plus en plus fragile et c'est usant psychologiquement. Dans notre sport, il n'y a plus de miracle. Je n'ai plus de marge."

Opéré en mars 2011 à un genou, Paul-Henri Mathieu avait réussi un retour époustouflant en 2012, réussissant la prouesse d'achever l'année aux portes du Top 50.

"L'année dernière, je suis revenu de nulle part, je n'étais pas sûr de rejouer", juge-t-il. "J'ai puisé dans mes réserves et je le paie aujourd'hui."

Edité par Julien Dury

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant