US Open: Marion Bartoli en huitièmes de finale

le
0
MARION BARTOLI ATTEINT LES HUITIÈMES DE FINALE À L'US OPEN
MARION BARTOLI ATTEINT LES HUITIÈMES DE FINALE À L'US OPEN

par Eric Salliot

NEW YORK (Reuters) - Marion Bartoli, tête de série n°11, a remporté vendredi à Flushing Meadows le match 100% français qui l'opposait à sa jeune compatriote Kristina Mladenovic pour se hisser en huitièmes de finale de l'US Open pour la troisième fois seulement de sa carrière.

Dimanche, elle retrouvera la Tchèque Petra Kvitova, n°5, qui a battu une autre Française, Pauline Parmentier (6-4 6-4).

Plus solide, plus expérimentée, Marion Bartoli s'est imposée 6-2 6-4 en une heure et demie face à Mladenovic, 19 ans et 150e mondiale.

Crispée dans la première manche, Kristina Mladenovic, 150e mondiale et invitée par les organisateurs, a eu sa chance sous la forme d'une balle de 5-2 dans le deuxième set.

Mais Marion Bartoli a su effacer la menace et a fini plus fort.

"Le deuxième set a été assez compliqué. Kristina a mérité de mener 4-2 mais il y a eu des échanges difficiles qui ont fait la différence. Il fallait que j'évite son coup droit. Mon expérience plus grande a été déterminante aussi", a reconnu Bartoli.

"Mais elle a un gros potentiel, le fait qu'elle ait débloqué son compteur va l'aider. Elle sera très dangereuse à l'avenir."

La n°1 française n'avait plus atteint les huitièmes de finale à New York depuis 2008.

"La semaine dernière, j'ai eu deux bonnes victoires face à Laura Robson, qui vient de sortir Li Na, et Sloane Stephens. Et surtout, il a fait très chaud et humide à New Haven. Pour moi, ici, il faisait quasiment frais. Ma préparation a vraiment été bonne."

L'US Open est le seul tournoi du Grand Chelem où Bartoli n'a pas encore atteint les quarts de finale.

De son côté, Kristina Mladenovic est apparue frustrée par sa performance, qu'elle a qualifiée de "moyenne".

"Je m'attendais à quelque chose de plus dur et j'ai fait les points et les fautes", a regretté la jeune fille.

"J'avais trop de choix tactiques. Thierry Ascione, mon coach, m'a dit: 'Cocotte, quand tout sera cadré, ce sera très très bon'. Mon contrat est rempli, le Top 100 se rapproche et rapproche mais j'ai un encore un double face aux soeurs Williams", a ajouté Mladenovic, qui fait équipe en double avec la Polonaise Klaudia Jans-Ignacik.

Edité par Chrystel Boulet-Euchin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant