US Open : La finale, Gasquet y croit

le
0
US Open : La finale, Gasquet y croit
US Open : La finale, Gasquet y croit

Vainqueur de David Ferrer en quarts de finale de l'US Open au terme d'un match marathon, Richard Gasquet s'est montré très satisfait de remporter cette bataille qui lui a permis d'accéder à la deuxième demi-finale en Grand Chelem de sa carrière : « C'est sans doute l'une de mes plus belles victoires. Mon revers a très bien fonctionné, particulièrement le long de la ligne, je crois que ça a été la clé du match. J'ai joué de façon agressive et j'ai bien servi. Je joue mon meilleur tennis. Pour battre (Milos) Raonic et (David) Ferrer consécutivement en cinq sets, il faut jouer son meilleur tennis. Même si je menais deux sets à zéro, je savais que c'était David Ferrer en face et que ce n'était pas fini. Il a très bien joué dans le troisième set et mieux servi que moi dans le quatrième. Je savais qu'il fallait que je protège mon service dans le dernier set et c'est ce que j'ai fait », a déclaré le Biterrois en conférence de presse mercredi.

« Gagner contre Rafa ? Pourquoi pas »

Et lorsqu'on le questionne sur Rafael Nadal, son adversaire en demi-finale, et son nombre de victoires face à lui, le Français se montre plutôt détendu : « Zéro victoires (en mimant un zéro). La vidéo de ma victoire sur « Rafa » quand on avait treize ans est sur Internet. On m'en parle parfois. Quand je la regarde, je me vois gagner contre lui mais je n'y crois pas (rires). Je ne le connaissais pas à l'époque mais il se battait déjà beaucoup, courait aussi énormément. C'est aujourd'hui un des meilleurs joueurs du monde, et de l'Histoire du tennis. J'ai gagné cette fois là mais depuis ce match je n'ai pas réussi à le battre. [?] C'est bien de gagner dans la catégorie des -14 ans mais c'est mieux de gagner en pro (rires). Mais ce n'est pas le cas. La vie est longue, nous n'avons que 27 ans, donc pourquoi pas, nous verrons », a-t-il conclu. Le rendez-vous est pris.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant