US Open : Impuissant, Richard Gasquet s'est incliné en demi-finales face à un Nadal intouchable

le
0
US Open : Impuissant, Richard Gasquet s'est incliné en demi-finales face à un Nadal intouchable
US Open : Impuissant, Richard Gasquet s'est incliné en demi-finales face à un Nadal intouchable

Une fois de plus, Richard Gasquet a connu le parfum de la défaite face à Rafael Nadal. Après avoir rappelé à tout le monde qu'il n'avait battu l'Espagnol qu'une fois dans sa vie quand il avait treize ans, le Français comptait bien mettre fin à sa série de 10 défaites en autant de matches face à l'Espagnol. Le Français a bien lâché des coups remarquables en revers mais « le taureau de Manacor » a affiché trop de certitudes qui lui confère son invincibilité sur dur cette année pour se laisser inspirer par les intentions de « Richie ». Pour la deuxième demi-finale de sa carrière depuis Wimbledon en 2007, le Biterrois a d'entrée lâché son service à son grand copain qui n'en demandait pas tant. Et comme il a manqué l'opportunité de réparer son erreur sur l'unique balle de break qu'il s'est créé lors dans la première manche, il a laissé filer ce premier set (6-4) avec un petit goût d'impuissance.

Premier break concédé par Nadal depuis le début de l'US Open

Pourtant, le neuvième joueur mondial a commis la même erreur dans le deuxième set en perdant sa mise en jeu d'entrée. Mais cette fois, le Français, à base de revers splendides, a su se remobiliser pour prendre le service du Majorquin qui avait, jusqu'alors, remporté toutes ses mises en jeu depuis le début du Grand Chelem américain. Un premier exploit qui aurait pu être suivi d'un coup de maitre. Gasquet s'est en effet procuré deux balles de break pour mener 5-3 et servir pour le gain de la deuxième manche. Moment alors choisi par Nadal pour sortir deux énormes premiers services. Raté pour le Français qui atteindra le tie-break où il a complètement craqué en concédant un sévère 7-1.

Nadal-Djokovic, une belle explosive à Flushing Meadows

Habituellement raillé pour son mental friable, le tombeur de David Ferrer en quarts de finale n'a pas lâché le morceau. Mais il a pourtant craqué au moment de conclure une balle de break sur le service de Nadal, jamais aussi fort que lorsqu'il mène la danse depuis le fond de court, dans le troisième set. Et comme dans les premier et deuxième sets, Gasquet a lâché son service sur sa première mise en jeu. Une manière cruelle d'apprendre l'exigence d'une demi-finale de Grand Chelem qui n'a jamais voulu lui sourire malgré une vraie propension à déranger l'Espagnol par séquence. Mais comme Djokovic face à Stanislas Wawrinka, Gasquet s'est montré trop tendre face à un monstre habitué des finales des Grands Chelems et qui ne s'est incliné qu'à trois reprises dans le dernier carré des quatre tournois Majeurs. Il disputera d'ailleurs lundi la 19eme finale de Grand Chelem de sa carrière. Comme en 2010 (où il avait gagné) et en 2011 (où il avait perdu), il retrouvera Djokovic pour une belle savoureuse.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant