US Open (H) : Le Top des vainqueurs surprises

le
0
US Open (H) : Le Top des vainqueurs surprises
US Open (H) : Le Top des vainqueurs surprises

Alors que les premiers échanges de l'US Open 2016 auront lieu cet après-midi, retour les vainqueurs surprises du tournoi dans le tableau masculin.

Alors que les premiers échanges de l'US Open 2016 auront lieu cet après-midi, retour les vainqueurs surprises du tournoi dans le tableau masculin. Del Potro/Federer 2009 (3-6, 7-6, 4-6, 7-6, 6-2) A 20 ans, Juan-Martin Del Potro réussit l'immense performance de dominer Roger Federer en finale. Le Suisse, alors numéro 1 mondial, reste sur cinq titres consécutifs à Flushing Meadows. L'Argentin sort le grand jeu pour venir à bout du maître des lieux au bout d'un combat en 5 sets et plus de 4 heures de jeu. En demi-finale, la tête de série numéro 6 du tournoi avait infligé une fessée à Rafael Nadal (6-2, 6-2, 6-2), devenant ainsi le premier joueur à battre Nadal et Federer dans un même tournoi du Grand Chelem. Autre exploit, Del Potro devient le premier joueur, autre que Rafael Nadal, à infliger une défaite au Suisse dans une finale de Majeur.   Cilic/Nishikori 2014 (6-3, 6-3, 6-3) Cet US Open 2014 est incontestablement celui des surprises. Personne n'imaginait avant le début du tournoi une finale entre Marin Cilic et Kei Nishikori. Il s'agit tout simplement de la première finale de Grand Chelem sans un membre du "Big Four" depuis l'Open d'Australie 2005, et la première finale de Majeur sans un joueur classé dans les dix premiers mondiaux depuis Roland Garros 2002. Le premier exploit de Cilic se situe en demi-finale quand il parvient à se défaire de Roger Federer (6-3, 6-4, 6-4), alors que le titre semblait promis au Suisse après l'élimination quelques minutes plus tôt de Novak Djokovic par Kei Nishikori dans l'autre demi-finale. Son match le plus compliqué du tournoi se situe en 8e de finale où il avait dû batailler durant cinq sets pour venir à bout de Gilles Simon. Avec ce titre, il devient le deuxième joueur croate à soulever un trophée du Grand Chelem après Goran Ivanisevic, son entraîneur de l'époque. Safin/Sampras 2000 (6-4, 6-3, 6-3) Le sacre de Marat Safin est celui de l’avènement d'une nouvelle star du tennis mondial. A 20 ans, le Russe ne fait qu'une bouchée de Pete Sampras en finale, alors que celui-ci était le favori après avoir notamment remporté le titre à quatre reprises par le passé. Celui qui deviendra numéro un mondial dans la foulée a surtout eu chaud au 3e tour quand il a eu toutes les peines du monde à se défaire de Sébastien Grosjean en cinq manches.   Sampras/Agassi 1990 (6-4, 6-3, 6-2) Tête de série numéro 12, Pete Sampras réalise un début de saison encourageant (2 titres), mais pas assez pour être considéré comme un candidat sérieux au titre à New York. L'Américain réalise un parcours de premier plan pour se hisser jusqu'en finale en éliminant notamment Muster, Lendl (qui restait sur huit finales de suite à l'US Open), et McEnroe sur son passage. En finale il domine son compatriote André Agassi pour ce qui va rapidement devenir un classique du tennis. A 19 ans, il reste le plus jeune joueur à s'être imposé à Flushing Meadows.   Manuel Orantes/ Jimmy Connors 1975 (6-4, 6-3, 6-3) Bien que l'édition 1975 de l'US Open se déroule sur terre battue, celle-ci ne possède pas les mêmes caractéristiques que la terre battue européenne. L'Espagnol Manuel Orantes réussit la prouesse de dominer Jimmy Connors, alors tête de série numéro et tenant du titre, en finale. Orantes avait eu très chaud en demi-finale lorsqu'il a dû remonter un handicap de deux sets et zéro face à l'Argentin Guillermo Vilas, qui menait également cinq jeux à zéro dans la quatrième manche.  
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant