US Open: Gasquet attendu comme successeur de Pioline

le
0
MATCH DÉCISIF POUR RICHARD GASQUET
MATCH DÉCISIF POUR RICHARD GASQUET

par Eric Salliot

NEW YORK (Reuters) - Richard Gasquet va essayer ce mercredi de mettre fin à quatorze ans d'attente à l'US Open où il convoitera face à l'Espagnol David Ferrer une qualification pour les demi-finales, performance que Cédric Pioline fut le dernier Français à réaliser à Flushing Meadows, en 1999.

Depuis la demi-finale perdue par Pioline face à Todd Martin, trois Français se sont cassé les dents: Arnaud Clément (en 2000 face à Andre Agassi), Gaël Monfils (en 2010 face à Novak Djokovic) et Jo-Wilfried Tsonga, il y a deux ans contre Roger Federer.

Pour son premier quart de finale à New York, Richard Gasquet, 27 ans et tête de série n°8, ne sera pas confronté à un joueur aussi réputé que ses prédécesseurs mais David Ferrer constitue une valeur sûre du circuit.

L'Espagnol a atteint le dernier carré à Melbourne cette année puis sa première finale de Grand Chelem à Roland-Garros, seulement stoppé par Rafael Nadal.

En outre, il possède un ascendant considérable sur Gasquet, ayant remporté huit de leurs neuf confrontations.

La dernière en date avait justement eu lieu l'an passé en huitième de finale à Flushing Meadows. David Ferrer s'était imposé en trois sets (7-5 7-6 6-4) mais Richard Gasquet avait gâché quatre balles d'égalisation à une manche partout.

Témoin de ce huitième de finale, Arnaud Clément, capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis, pense que Richard Gasquet peut en retirer du positif.

"RÉCUPÉRER"

"Richard avait posé des problèmes à Ferrer pendant un bon moment. Ça avait été un match qui avait duré longtemps. Je suis persuadé que Richard a les armes, la confiance et le physique aujourd'hui pour battre David Ferrer, qui est tout de même une terreur du circuit depuis quelque temps", dit-il.

Après avoir effectué un décrassage de 45 minutes avec Clément, Richard Gasquet, qui a passé quatre heures et quatre minutes sur le court lundi pour se défaire en cinq sets du Canadien Milos Raonic, n'a pas caché que l'organisme ne répondait plus comme en début de tournoi.

"Je me suis couché à quatre heures du matin pour un réveil à huit heures, forcément ça tire un peu mais j'espère bien récupérer pour être d'attaque", a-t-il déclaré mardi à Reuters.

"L'an passé, je l'avais accroché, mais j'avais quand même pris trois sets! Il va falloir être agressif."

Cerné par les Espagnols dans sa partie de tableau, Richard Gasquet sait déjà qu'il retrouverait en cas de succès dans le dernier carré un autre Ibérique: le vainqueur du match entre Rafael Nadal -deuxième mondial et invaincu sur dur cette saison- et Tommy Robredo, n°19 et tombeur lundi de Roger Federer.

Edité par Chrystel Boulet-Euchin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant