US Open/Federer : " Ces moments donnent la chair de poule... "

le
0
US Open/Federer : " Ces moments donnent la chair de poule... "
US Open/Federer : " Ces moments donnent la chair de poule... "

Battu en finale de l'US Open par Novak Djokovic, Roger Federer n'a pas caché sa déception en conférence de presse. Mais le Suisse s'est aussi dit bouleversé par l'incroyable soutien dont il a bénéficié dimanche soir.

La quête du dix-huitième Grand Chelem a connu un nouveau revers dimanche soir à New York. Aérien comme à sa meilleure époque depuis le début de la quinzaine, Roger Federer semblait en mesure de contrecarrer les plans de Novak Djokovic pour réécrire sa légende. Et en finale, le Suisse a véritablement montré qu’il pouvait faire vaciller le Serbe. Agressif, offensif, le numéro 2 mondial a dirigé les échanges mais manqué de réussite au moment de convertir ses opportunités de break. Et au final, une défaite en quatre manches, aussi rageantes que désespérantes pour un homme affecté mais fier de son tennis.

« Ce soutien, je ne considère pas ça comme normal »

« Ça me console un peu de voir que je suis sur une très bonne période, a soufflé Federer en conférence de presse. Et aussi de recevoir tout ce soutien. Je ne considère pas ça comme normal et acquis. Ça donne l'impression qu'on gagne et j'avais l'impression d'être en tête ! Ils m'ont permis de continuer et c'est vraiment une des raisons qui me poussent à jouer. Ces moments-là qui donnent la chair de poule, c'est génial. Alors oui c'est décevant, j'ai eu des chances dans ma raquette et je n'aurais jamais dû être mené au score comme ça a été le cas. »

« J’aurais dû faire mieux »

En face, Novak Djokovic a décroché sa deuxième couronne à Flushing Meadows, et son dixième titre du Grand Chelem. Dominé et chahuté par l’Arthur Ashe Stadium entièrement à la cause de son adversaire, le numéro un mondial est allé chercher la victoire au mental. « Novak a fait un bon boulot pour écarter mes occasions, a reconnu le Suisse après le match. C'était une nuit difficile mais excitante en même temps. Le troisième et le quatrième set ont pesé. J'ai eu trois de chances de breaker. Sur certaines j'aurais pu faire mieux. C'est sûr qu'il ne donne pas beaucoup de choses sur le court mais j'aurais dû faire mieux. » Rendez-vous est pris avec le public new yorkais dans un an. Comme trop souvent depuis quelques années.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant