US Open: Djoko impérial, Murray en demi-teinte, Serena sans merci

le
0
DJOKOVIC, MURRAY ET WILLIAMS CONTINUENT À L'US OPEN
DJOKOVIC, MURRAY ET WILLIAMS CONTINUENT À L'US OPEN

par Eric Salliot

NEW YORK (Reuters) - Novak Djokovic (n°1) et Andy Murray (n°3), les deux finalistes de l'US Open 2012, ont franchi mardi l'obstacle des huitièmes de finale et peuvent toujours envisager des retrouvailles en demi-finale mais autant le Serbe a survolé sa rencontre, autant le tenant du titre écossais a souffert.

Opposé au modeste Ouzbek Denis Istomin, 65e mondial, Andy Murray est passé au forceps (6-7 6-1 6-4 6-4) après plus de trois heures d'un jeu perturbé par un vent violent.

En quart de finale, il affrontera Stanislas Wawrinka (n°9). Confirmant sa solidité cette année, le Suisse a sorti en quatre manches (3-6 6-1 7-6 6-2) le Tchèque Tomas Berdych (n°5).

Ce duel de qualité s'est joué dans une fin de troisième set nerveuse. Stanislas Wawrinka a fait la différence en servant le plomb dans un tie-break pourtant mal engagé - le Suisse était mené quatre points à un.

Un peu plus tôt dans la journée, Novak Djokovic (n°1) a méthodiquement éteint un Marcel Granollers éreinté par ses trois matches en cinq sets disputés depuis son arrivée à Flushing Meadows.

Le Serbe, qui a soigné son jeu au filet, a signé un cinglant 6-3 6-0 6-0 en 1h19. Il a réussi la prouesse de remporter ses 25 premiers points de service. "C'est une statistique qui doit souvent arriver à John Isner mais pas à moi, je l'admets", a dit Novak Djokovic.

En quart de finale, le numéro un mondial, qui n'a pas cédé un seul set en quatre tours, affrontera Mikhail Youzhny (n°21). Le Russe a mis fin au parcours de Lleyton Hewitt à l'issue d'un marathon de 3h58 (6-3 3-6 6-7 6-4 7-5).

L'Australien peut nourrir d'immenses regrets car il a mené 4-1 au 4e set et surtout 5-2 dans l'ultime manche. Mais il s'est écroulé sans raison apparente, concédant cinq jeux de rang sans pouvoir se créer la moindre balle de match.

À 31 ans, Mikhail Youzhny convoitera une troisième demi-finale à Flushing Meadows après 2006 et 2010. Il a déjà battu le numéro un mondial à trois reprises - sur huit matches - ce qui lui laisse un espoir.

UNE BICYCLETTE POUR SERENA

Dans le tableau féminin, Carla Suarez-Navarro (n°18), le jour de ses 25 ans et pour son premier quart de finale à l'US Open, a vécu un véritable calvaire sur le Stadium Arthur Ashe face à Serena Williams (n°1).

Ne baissant jamais d'intensité, l'Américaine a signé un impitoyable 6-0 6-0 en seulement cinquante-deux minutes. L'Espagnole n'a pu grignoter que dix-huit misérables points.

"Il y avait beaucoup de vent ce soir et ça fait environ cinquante ans (sic) que je dispute ce tournoi et je crois que je suis un peu habituée", a dit l'Américaine, dont le premier des quatre titres à l'US Open remonte à 1999.

En demi-finale, Serena Williams affrontera pour la première fois à New York la Chinoise Li Na, tête de série numéro 5. Elle partira d'autant plus favorite qu'elle mène 8-1 au face-à-face.

La Chinoise a été bousculée par la Russe Ekaterina Makarova (n°24) mais elle a fait jouer son expérience pour s'imposer en trois sets 6-4 6-7 6-2.

En début de journée, Victoria Azarenka (n°2) avait arraché le dernier billet pour les quarts de finale. Handicapée par un service défaillant (9 doubles fautes), la Biélorusse a dû serrer le jeu (4-6 6-3 6-4) pour contrer la Serbe Ana Ivanovic (n°13). Jeudi, elle se mesurera à la Slovaque Daniela Hantuchova, 48e mondiale.

avec Larry Fine; édité par Chrystel Boulet-Euchin et Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant