URGENT-L'Etat français a voté contre la rémunération du PDG de Renault

le
4
    PARIS, 29 avril (Reuters) - L'Etat français a voté vendredi 
contre la résolution sur la rémunération du PDG de Renault 
 RENA.PA , Carlos Ghosn, de même que la majorité des 
actionnaires du groupe automobile, a-t-on déclaré à Reuters au 
ministère de l'Economie. 
    "L'Etat, comme il l'a fait en conseil d'administration, a 
voté contre cette résolution en assemblée générale", a-t-on 
précisé de même source.  
    "Depuis 2012, le gouvernement a tenu une position constante, 
appelant à la modération des rémunérations des dirigeants 
d'entreprise, à commencer par les entreprises à participation 
publique", a rappelé Bercy. 
    Le conseil d'administration, qui s'est réuni après 
l'assemblée générale, a confirmé les rémunérations du PDG 
"contre l'avis des représentants de l'Etat", a-t-on ajouté de 
même source. 
 
 (Emmanuel Jarry, édité par Cyril Altmeyer) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3039634 le samedi 30 avr 2016 à 10:34

    Il s'agit d'une posture de l'Etat par rapport aux Medias et au petit Peuple. Mais l'Etat ne s'est jamais opposé aux rémunérations et manoeuvres financières de Dame Lauvergeon à la tête d'Areva ! Je préfère les résultats de Renault à ceux d'Areva !

  • 82554976 le samedi 30 avr 2016 à 08:11

    Et si nous votions contre les rémunérations de ce gouvernement ? résultats catastrophiques , endettement affolant donc pas de salaire pour le président et ses ministres avant licenciement !!

  • scred le vendredi 29 avr 2016 à 21:13

    conseil d'administration de copinae comme tout les conseils

  • AND.KOTE le vendredi 29 avr 2016 à 21:07

    Position constante de l Etat mais inutile, par contre rien au niveau des politiques sur payés qui ne rapportent rien