Urban Premium lance son premier OPCI

le
0
(NEWSManagers.com) -

Spécialisée dans l' immobilier de centre ville, la jeune société de gestion Urban Premium vient d' obtenir l' agrément pour son premier OPCI, Urban Retail Invest SEL (Ndlr : SEL pour sans effet de levier). Ce produit de type SPPICAV à règles de fonctionnement allégées sera investi majoritairement dans des commerces de centre-ville français de type " prime " , c'est-à-dire situés dans les meilleures artères commerçantes. Le solde, environ 40 %, sera placé dans des actifs en périphérie, comme les parcs d' activité commerciaux et galeries commerciales. L' OPCI, d' une durée de 6 ans, s' adressera aux investisseurs institutionnels et professionnels, auprès desquels Urban Premium espère lever 120 millions d' euros.

L' OPCI sera géré par quatre gérants, dont deux seniors, Lionel Nicolas et Nino Amor. Ils s' occuperont également d' un autre OPCI qui aura la même stratégie d' acquisition, mais qui bénéficiera d' un effet de levier. " Pour palier tout conflit d' intérêt entre les deux produits, nous avons mis en place une règle d' allocation des opportunités d' investissements. Pour les investissements en centre ville, toutes les opportunités jusqu' à 5 millions d' euros seront allouées au fonds avec effet de levier et celles de plus de 5 millions au fonds sans effet de levier. Pour les actifs de périphérie, la limite a été fixée à 15 millions d' euros" , explique Nino Amor. Le second OPCI, qui devrait être lancé prochainement, visera les 50 millions d' euros d' encours.
" L' intérêt de l' immobilier commercial de centre-ville est qu' il est très résistant et moins cyclique que l' immobilier de bureaux par exemple. De plus, si on choisit bien l' emplacement, dans des artères très commerçantes, on peut être sûr qu' il y aura toujours de la demande" , explique Lionel Nicolas.

Urban Premium développe parallèlement une gamme de SCPI sur les immeubles de centre ville en rénovation.

Il s' agit des premiers produits d' Urban Premium, créée en juin par quatre associés, dont Philippe Brosse, l' ancien patron de SGAM Alternative Investments. Les autres actionnaires, qui détiennent chacun un quart du capital de 1 million d' euros, sont Franck Temim, président, Laurent Assayag et François Larrère.

Ses fondateurs ont choisi de spécialiser leur société dans l' immobilier de centre ville, résidentiel ou commercial, un segment qu' ils jugent plus résistant que les autres aux aléas de l' économie, et sur lequel ils pensent avoir une valeur ajoutée, grâce un important réseau de contacts. Enfin, ils estiment que ce secteur est à l' heure actuelle porteur, compte tenu du mouvement de renouvellement de la plupart des centre-villes dans le cadre des programmes de renouvellement urbain.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant