UPM envisage la vente de l'usine Stracel à Strasbourg

le
0

HELSINKI (Reuters) - Le groupe papetier finlandais UPM Kymmene a annoncé mardi l'ouverture de négociations exclusives en vue de la vente d'actifs de l'usine de pâte à papier Stracel de Strasbourg, qui emploie actuellement 250 personnes.

Il précise que les sociétés VPK Packaging Group et Klingele ont soumis une offre commune de reprise en vue de reconvertir l'usine.

"VPK et Klingele ont l'intention de convertir l'usine de Stracel en une unité de papier pour cannelure et de papier test-liner à partir de fibres recyclées, papiers destinés à la fabrication d'emballages carton", précise le papetier finlandais dans un communiqué.

"Il est prévu que la nouvelle usine créerait 140 emplois une fois la conversion réalisée."

"Cette opération est subordonnée à l'achèvement d'une procédure d'information et de consultation des représentants du personnel concernés sur le projet de fermeture du site de Stracel et de plan de sauvegarde de l'emploi mis en place par UPM à cette occasion", ajoute encore UPM

Ce dernier dit penser boucler les discussions à ce sujet au second semestre.

Si le plan de conversion de l'usine est mis en oeuvre, l'usine reconvertie pourrait commencer à produire au second semestre 2013, la capacité de production du site passant de 270.000 tonnes par an à 300.000 tonnes.

Bureau d'Helsinki, Wilfrid Exbrayat et Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant