Universités : une journée de mobilisation pour réclamer plus de moyens

le
0
Une première manifestation organisée par le collectif Sciences en marche avait réuni 8 000 personnes à Paris en octobre dernier.
Une première manifestation organisée par le collectif Sciences en marche avait réuni 8 000 personnes à Paris en octobre dernier.

Les chercheurs et les universitaires s'apprêtent à manifester jeudi à Paris et dans plusieurs villes de province pour dénoncer le manque de moyens alloués à l'enseignement supérieur et à la recherche. Le cortège s'élancera en début d'après-midi de l'université Paris-Diderot (Paris 7) pour rejoindre la place du Panthéon dans le 5e arrondissement. "Nous nous mobilisons pour l'emploi scientifique et pour obtenir des budgets correspondant aux besoins dans l'enseignement supérieur et la recherche", a déclaré Michelle Lauton, coordinatrice syndicale du Snesup-FSU, premier syndicat du secteur. Le rassemblement est également organisé par Sciences en marche. Créé en juin 2014 par des biologistes rattachés au CNRS de Montpellier, ce collectif est déjà à l'origine d'une première manifestation qui avait rassemblé 8 000 personnes, le 17 octobre dernier. Contacté par Le Point.fr, Guillaume Bossis, l'un des fondateurs de Sciences en marche, n'hésite pas à dénoncer le double jeu du gouvernement et de François Hollande comme l'une des principales raisons de la fronde. Le président de la République avait assuré au début de l'année vouloir sanctuariser le budget de l'université. Mais cette promesse, comme beaucoup d'autres, a vite été remisée au placard. L'Assemblée nationale a en effet entériné en première lecture la baisse du budget alloué à l'enseignement supérieur et à la recherche par le vote du projet de la loi de finances 2015. "Une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant