Universités : trois Françaises dans le top 100 mondial, percée des Chinoises

le
0
Universités : trois Françaises dans le top 100 mondial, percée des Chinoises
Universités : trois Françaises dans le top 100 mondial, percée des Chinoises

Cocorico ? Trois établissements français figurent parmi les cent meilleures universités mondiales, selon le classement de Shanghai 2016. Première française, l’UPMC (université Pierre-et-Marie-Curie) se classe comme en 2015 à la 39ème place. Les deux autres reculent. Paris-Sud (Paris 11) en 46ème position (-5) et l'Ecole normale supérieure de Paris à la 87ème (-15). 

 

Créé en 2003, le classement de Shanghai prend en compte six critères pour distinguer 500 des meilleures établissements dans le monde, comme le nombre de publications dans des revues spécialisées ou le nombre de prix Nobel.  

 

Les universités américaines trustent le podium (et huit des 10 premières places), Harvard figurant même depuis 2003 en position de leader. La première école non-américaine est l'université britannique Cambridge (4ème), passant devant le très renommé établissement technologique américain MIT.  

 

Un tissu universitaire français trop dispersé 

 

Sans atteindre l'hégémonie américaine, les 22 Françaises du classement parviennent tout de même à tirer leur épingle du jeu. Deux universités hexagonales font même leur entrée dans le top 500 : Paris-Sorbonne (Paris 4) pour la première fois, et l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, de retour après 5 ans d'absence. Le nombre d'universités françaises restent pourtant stables. Celle d'Auvergne et Rennes 1, présentes en 2015 disparaissent en 2016.

 

Thierry Mandon, secrétaire d'Etat chargé de l'Enseignement supérieur et la Recherche, se félicite du maintien des universités hexagonales dans le classement, ce qui place la France en 6ème position derrière les États-Unis, la Chine, l'Allemagne, le Royaume-Uni et l'Australie. Il estime que la place de la France «doit d'abord être analysée au regard des spécificités des établissements français, notamment de leur forte ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant