Université d'été du PS à La Rochelle - Bartolone : "Je n'aurais pas été au Medef"

le
0
Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale.
Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale.

Le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone a livré, samedi, quelques conseils à Manuel Valls, à la veille de son discours devant les militants socialistes réunis à La Rochelle pour l'université d'été du parti. "Il faut qu'il explique la cohérence de ce qu'il fait pour ne pas laisser libre cours à l'interprétation de sa politique", a notamment expliqué, devant une poignée de journalistes, celui dont le nom a circulé pour Matignon. "Si j'étais dans sa peau, poursuit Bartolone, je définirais ce qu'est le socialisme pour ne pas me laisser tirer par la manche vers d'autres définitions." Toujours dans la peau théorique du Premier ministre, le président de l'Assemblée nationale a ensuite lancé : "Compte tenu de la situation, je n'aurais pas été au Medef, j'aurais réservé mon premier discours pour l'université d'été du Parti socialiste." Manuel Valls a tenu un discours très remarqué mercredi dernier, au lendemain de la formation du nouveau gouvernement, à l'université d'été du Medef. "J'aime l'entreprise, j'aime l'entreprise !" a notamment lancé le Premier ministre sous les applaudissements nourris des patrons, dans un discours dit "de mobilisation nationale", destiné à confirmer le cap d'une politique de l'offre, c'est-à-dire de soutien aux entreprises pour relever l'économie et créer des emplois. Une initiative qui n'a pas fait que des heureux à gauche... Concernant les 35 heures, autre sujet polémique de la semaine à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant