Universal demande le feu vert européen au rachat d'EMI

le
0

BRUXELLES (Reuters) - Universal Music, filiale de Vivendi, a demandé le feu vert des autorités européennes au rachat de la division musique enregistrée du label britannique EMI, a indiqué lundi la Commission européenne sur son site internet.

L'opération de quelque 1,4 milliard d'euros permettrait à la première maison de disques mondiale d'ajouter à son catalogue Coldplay ou Katy Perry par exemple. Mais elle risque de faire l'objet d'un examen long et minutieux des autorités de la concurrence.

En novembre, Universal a dit détenir 26,5% du marché mondial de la musique enregistrée. En fusionnant ses activités à celles d'EMI, le groupe contrôlerait, dans certains pays européens, plus de 50% du marché.

La Commission européenne, gardienne de la concurrence dans l'Union, s'est donné jusqu'au 23 mars pour accorder ou non son feu vert à l'opération.

Foo Yun Chee; Natalie Huet pour le service français, édité par Nicolas Delame

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant