United Technologies porté par la demande nord-américaine

le
0
United Technologies porté par la demande nord-américaine
United Technologies porté par la demande nord-américaine

BOSTON (Reuters) - Le groupe industriel diversifié américain United Technologies a publié mardi un bénéfice trimestriel supérieur au consensus en évoquant une demande meilleure que prévu d'équipements de chauffage et de climatisation sur le marché nord-américain.

Sa filiale Carrier affiche ainsi une hausse de 19% de ses commandes de systèmes de climatisation résidentiels grâce à une nette amélioration de la demande fin mars. Et cette demande est restée solide depuis le début du mois d'avril, a déclaré le directeur financier, Greg Hayes.

"Le climat chaud de mars a aidé mais cela tient aussi au faible niveau des stocks sur le marché", qui a contraint les distributeurs a augmenter leurs commandes, a-t-il précisé lors d'une téléconférence.

En excluant les comptes de trois filiales mises en vente par le groupe, le bénéfice trimestriel ressort à 1,26 milliard de dollars, soit 1,31 dollar par action, en hausse de 19% sur un an. Il dépasse ainsi nettement le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, qui donnait un bénéfice par action de 1,19 dollar.

Après prise en compte des dépréciations passées sur les filiales à vendre et d'autres éléments exceptionnels, le bénéfice net recule de 67,4% à 330 millions de dollars.

Le chiffre d'affaires trimestriel a baissé de 2% à 12,42 milliards de dollars, contre 12,71 milliards attendus.

En dehors des Etats-Unis, la conjoncture économique est plus contrastée, a expliqué Greg Hayes.

"L'Europe reste horrible, je crois que c'est la manière la plus simple de dire les choses. Les marchés de construction ont vraiment été anémiques là-bas et ils le restent, donc nous ne voyons pas beaucoup de signes de reprise en Europe."

Dans les pays émergents, les ventes sont restées solides au premier trimestre, sauf en Chine, où la baisse de la construction d'immobilier commercial a pesé sur la demande d'ascenseurs, a poursuivi le directeur financier.

United Technologies, numéro un mondial des ascenseurs et des climatiseurs, a confirmé ses prévisions pour l'ensemble de 2012, à savoir un bénéfice par action de 5,30 à 5,50 dollars pour un chiffre d'affaires de 61 à 62 milliards, en hausse d'environ 10%.

A la Bourse de New York, le titre United Technologies gagnait 1,12% à 80,64 dollars vers 13h00 GMT alors que l'indice Dow Jones prenait 0,83%.

Le groupe doit finaliser dans les prochains mois sa plus importante acquisition avec le rachat de l'équipementier aéronautique Goodrich pour 16,5 milliards de dollars.

Il cherche parallèlement à céder trois activités de moindre taille dans le secteur des biens d'équipement -Rocketdyne, Clipper Windpower et Hamilton Sundstrand.

Scott Malone, Marc Joanny et Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant