United et Southwest choisissent Boeing; revers pour Bombardier

le
0
    21 janvier (Reuters) - United Airlines  UAL.N  a annoncé 
jeudi son intention d'acheter 40 Boeing  BA.N  737-700, une 
commande représentant 3,2 milliards de dollars sur la base des 
prix catalogue qui constitue un coup dur pour Bombardier 
 BBDb.TO , avide de placer son CSeries auprès d'une compagnie 
aérienne de renom. 
    Le groupe canadien a dû encaisser un deuxième revers dans la 
même journée puisque Southwest Airlines  LUV.N  a de son côté 
fait état d'une commande de 33 Boeing 737-800, dans le cadre 
d'un contrat signé en décembre. 
    Bombardier, qui n'a plus engrangé de nouvelle commande 
depuis un an pour son CSeries, avait proposé en octobre l'avion 
à Southwest, avait rapporté Reuters, ce qui était une gageure 
étant donné la flotte exclusivement Boeing de la compagnie à bas 
coûts. 
    Vers 18h00 GMT, le titre Bombardier, qui avait plongé de 
67,71% en 2015 au vu de ses difficultés de trésorerie liées aux 
retards du CSeries, perdait près de 6%, portant à plus de 16% la 
baisse depuis le début de 2016. 
    Le CSeries doit entrer en service cette année. Le groupe n'a 
pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire. Au 
cours de la semaine, un porte-parole de l'entreprise canadienne 
a dit que l'avion était "bien placé dans plusieurs appels 
d'offres importants". 
    Delta Air Lines  DAL.N  a dit mardi envisager de se porter 
acquéreur du CSeries, qui, décliné en deux versions, peut 
transporter entre 100 et 160 passagers. 
    A ce stade, Bombardier revendique 243 commandes fermes pour 
l'avion, qui a l'ambition de briser le duopole entre Boeing et 
Airbus  AIR.PA  sur les avions de plus de 100 places, soit un 
chiffre à ce stade en-deçà de l'objectif de 300 qui avait été 
fixé pour le jour de sa mise en service. 
    Reuters avait rapporté la semaine dernière que Boeing était 
le mieux placé pour remporter tout ou partie de la commande de 
United.  ID:nL8N14Y4QJ  
    L'action de l'avionneur américain avance de 2,4% à 125,069 
dollars, faisant partie des dix plus fortes hausses du Dow Jones 
 .DJI  (+1,3%) dont il fait partie. 
 
 (Jeffrey Dastin et Alwyn Scott à New York, Tim Hepher à Dublin 
et Allison Lampert à Montréal, Benoît Van Overstraeten pour le 
service français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant