United déjoue le piège de Crystal

le
0
United déjoue le piège de Crystal
United déjoue le piège de Crystal

Au terme d'une finale étouffante, Manchester United a remporté le premier trophée de l'ère post-Ferguson en battant difficilement un Crystal Palace ambitieux (2-1). Les hommes de Louis van Gaal ont évolué pendant un gros quart d'heure à dix après être revenus de très loin. La tête du Pélican, elle, vacille toujours.

Crystal Palace 1-2 Manchester United

Buts : Puncheon (78e) pour Crystal Palace - Mata (80e) et Lingard (110e) pour Manchester United.

L'histoire aime l'irrationnel. Longtemps, cette finale de FA Cup a dormi avant de se réveiller à dix minutes de la fin du temps réglementaire sur deux premières déflagrations. Avant que Jesse Lingard, symbole de la jeunesse mancunienne, ne vienne faire exploser Wembley et les espoirs de Crystal Palace au coeur d'une prolongation étouffante (2-1). Il ne restait que quelques minutes à tenir avant une séance de tirs aux buts mais voilà. Manchester United soulève son premier trophée depuis 2013, sa première FA Cup depuis 2004 et a décroché le premier sourire de l'ère Louis van Gaal. C'est probablement le dernier de son passage à Manchester mais aussi une grosse bouffée d'oxygène pour un club combattant avec son histoire.

Manchester Culbuto


C'est un jour différent. Une fin d'après-midi où il n'y a pas de spectateurs, que des supporters. L'odeur est unique et incomparable. C'est un jour, aussi, où l'histoire est reine. Sur le bord de la pelouse avant la rencontre, Steve Coppell et Sir Alex Ferguson, entraîneurs respectifs des deux équipes lors de la finale de 1990, remportée par Manchester United - premier titre de l'ère Ferguson -, sont là pour le rappeler. Ce jour-là, la légende écossaise jouait une grande partie de son avenir à Manchester. Vingt-six ans plus tard, la situation est similaire, l'histoire non. Ferguson a depuis pris sa retraite avec une vitrine remplie de trophées. C'était en 2013, sur un dernier titre de champion, et, depuis, ses différents successeurs piochent sur la destinée du club le plus riche du monde. Alors à Wembley, Louis van Gaal vit probablement sa dernière sortie sous le costume de Manchester United. On dit José Mourinho déjà arrivé et le Pélican sait qu'une victoire n'influencera pas son avenir en Angleterre. Mais il veut partir sur le premier titre d'un club qui n'a plus rien remporté depuis trois ans et sa feuille de match l'atteste. Il faut revenir à la base, éjecter les échecs de recrutement (Depay, Darmian), pour installer les anciens cadres (Valencia,…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant