United, dans l'ennui et la logique

le
0
United, dans l'ennui et la logique
United, dans l'ennui et la logique

Face à Shrewsbury, club de troisième division, les Red Devils se sont qualifiés pour le prochain tour de FA Cup sans problème. Mais sans spectacle non plus.

Shrewsbury Town FC 0-3 Manchester United

Buts : Smalling (37e), Mata (45e) et Lingard (61e) pour Manchester United

Son visage ne le montre pas, mais l'esprit de Van Gaal exprime bien un ouf de soulagement. Le Pélican est rassuré. Son équipe est nulle en Premier League, son équipe n'a pas le niveau en Europe, mais son équipe reste supérieure aux divisions inférieures. Au moins au niveau de résultat final. Car dans le jeu, MU a encore peiné et galéré pour se créer des occasions. Même contre une team de League One. Les performances ne changent pas, le score un peu. Grâce à un certain réalisme, notamment en première période, Manchester s'est en effet qualifié pour le tour suivant dans la seule compétition dont il peut vraiment croire à la victoire finale. Courageux, Shrewsbury était trop limité pour espérer barrer la route aux Red Devils.

Zéro spectacle et des buts


Malgré la liste "arsenalienne" de blessés, United présente une belle équipe. Pas fou, Van Gaal sait bien que la Cup reste la meilleure chance de décrocher un titre, lui qui n'a rien gagné l'an dernier. Surtout au regard du désastre de la semaine dernière en Europa League. Et surtout quand on écoute les rumeurs qui font état d'un licenciement du Pélican en cas de mauvais résultat. Pas la peine de citer un nom pour l'équipe d'en face, puisqu'il s'agit d'illustres inconnus. Hormis Grandin sur le banc. On peut par contre dire que leur équipementier est Erreà, qu'ils sont surnommés les Salop et que leur blason - un logo à trois têtes de lion - est très moche. Avec cinq défenseurs et deux milieux défensifs, les locaux laissent logiquement le ballon au favori. Qui ne sait pas trop quoi en faire et attend patiemment (ou passivement) la brèche.

Après quelques frappes plus ou moins dangereuses, le ballon tourne en rond chez les Mancuniens. Les latéraux ont beau prendre leur couloir, ce n'est pas assez tranchant pour trouver la faille. Avouons-le : c'est assez affreux. Comme en témoigne ce coup-franc bien placé de Depay envoyé directement dans la tronche de Martial. Comme d'habitude, seul le Français propose du concret. Il faut néanmoins souligner qu'avec ses 20 % de possession, le petit Shrewsbury vend chèrement sa peau devant son public pour ce match de gala. Mais…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant