Uniper veut économiser 400 millions d'euros supplémentaires

le
0
    FRANCFORT, 22 novembre (Reuters) - Uniper  UN01.DE , 
l'entité qui regroupe les centrales électriques traditionnelles 
et le négoce d'énergie d'E.ON  EONGn.DE , a annoncé mardi des 
mesures d'économies supplémentaires pour faire face à la crise 
qui secoue le secteur, imitant ainsi son concurrent de plus 
grande taille RWE  RWEG.DE . 
    Le groupe allemand, qui a fait ses débuts boursiers en 
septembre, a précisé qu'il allait réduire ses coûts de quelque 
400 millions d'euros pour les ramener à 1,9 milliard d'ici la 
fin de 2018, soit une baisse de 17% par rapport à 2015. 
    Uniper note que la moitié de ces nouvelles réductions 
interviendront d'ici la fin de cette année. 
    Outre des fermetures de sites, des suppressions de postes et 
une réduction de la voilure dans les achats et les services 
informatiques, le groupe prévoit également de baisser ses coûts 
dans ses activités hydroélectriques en Suède. 
    La faiblesse des prix de gros de l'électricité et la 
concurrence de l'énergie solaire et éolienne ont exercé une 
pression intense sur les centrales conventionnelles exploitées 
par des groupes comme RWE et Uniper. 
    La semaine dernière, RWE, qui a également scindé ses 
activités regroupant ses actifs les plus sains dans les énergies 
renouvelables, les réseaux et le négoce au sein d'une filiale 
baptisée Innogy  IGY.DE , a dit qu'il allait encore devoir 
réduire ses coûts.   
    Sur les neuf premiers mois de l'année, Uniper, encore détenu 
à 46,65% par E.ON, a accusé une perte nette de 4,2 milliards 
d'euros, sous le coup de dépréciations son activité génération 
d'énergie. 
    L'excédent brut d'exploitation (EBE) sur la période a en 
revanche augmenté de 54%, à 1,8 milliard d'euros, à la faveur 
d'une reprise de provisions à la suite d'un accord avec Gazprom 
 GAZP.MM  portant sur l'ajustement des contrats de livraison de 
gaz. 
    Selon des premières indications, le titre Uniper devrait 
ouvrir sur une hausse de 1,3%. 
 
 (Christoph Steitz, Benoît Van Overstraeten pour le service 
français, édité par Bertrand Boucey) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant