Union-Le vote sur les données des passagers aériens repoussé

le
1
    BRUXELLES, 3 mars (Reuters) - L'opposition de gauche, alliée 
aux écologistes et aux libéraux a fait repousser le vote sur le 
texte sur le partage des données sur les passagers aériens entre 
pays européens, a annoncé jeudi le groupe des Conservateurs et 
Réformistes européens. 
    Le projet PNR, "Passenger Name Record", un fichier 
conservant la trace des déplacements en avion des voyageurs, est 
au point mort depuis des années et au centre d'une controverse 
entre les partisans des libertés publiques et ceux qui réclament 
un durcissement des contrôles pour lutter contre le terrorisme. 
    La discussion formelle sur le vote du Parlement devait 
commencer la semaine prochaine, mais, selon le groupe 
conservateur, des élus de gauche, des écologistes et des 
libéraux ont bloqué l'organisation du débat. 
    Le Parlement européen et les Etats membres du bloc 
communautaire ont trouvé un accord sur le principe de la mise en 
oeuvre du PNR quelques semaines après les attentats de Paris et 
Saint-Denis. 
    Le texte prévoit que les données - identité des passagers, 
détails de vols, informations ou encore moyens de paiement 
utilisés - soient communiqués aux différentes agences de 
sécurité de l'Union pendant une durées de six mois et conservées 
dans un cadre strict de confidentialité pendant quatre ans et 
demi. 
    "Les chefs de file des groupes de gauche s'amusent avec 
cette proposition depuis le premier jour", a déclaré Timothy 
Kirkhope, membre du groupe des Conservateurs et Réformistes 
européens et qui a contribué à rédiger le texte. 
 
 (Alastair MacDonald,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bernm il y a 9 mois

    Les attentats sont vite oublies...