Union bancaire : Paris et Berlin ébauchent l'accord

le
0
À l'issue d'un long huis-clos à Bruxelles, le ministre allemand des finances Wolfgang Schäuble a annoncé cette nuit avoir «fait beaucoup de chemin», tandis que son collègue Pierre Moscovici évoquait «un accord politique à 95 %».

De notre correspondant à Bruxelles

L'Europe financière avance à nouveau. La France, l'Allemagne et leurs partenaires ont déblayé dans la nuit l'essentiel des obstacles qui ont paralysé pendant un an leur plus grand chantier de l'après-crise: l'union bancaire.

À l'issue d'un long huis-clos à Bruxelles, le ministre allemand des finances Wolfgang Schäuble a annoncé avoir «fait beaucoup de chemin», tandis que son collègue Pierre Moscovici évoquait «un accord politique à 95 %», dont il peine désormais à imaginer l'échec. L'an dernier, les dix-sept pays de l'euro ont commencé à construire un premier pilier, avec la supervision unique de 6000 banques confiée à la BCE. Mais le second pilier restait en plan, sur la question qui fâch...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant