Union bancaire : Madrid et Paris se liguent contre Berlin

le
0
Une déclaration commune a été rédigée à l'occasion du sommet franco-espagnol mercredi, à Paris.

À une semaine du sommet européen de Bruxelles, Paris et Madrid font front commun face à Berlin sur le projet d'union bancaire, très attendu par Madrid et les marchés, mais retardé par l'Allemagne, pour des raisons de politiques intérieures.

François Hollande et Mariano Rajoy ont profité de leur sommet bilatéral, mercredi, à Paris, pour adresser un message d'avertissement à Angela Merkel. «Il n'y a aucune raison que ce qui a été décidé en juin ne puisse pas être mis en œuvre en décembre», a déclaré François Hollande.

L'Allemagne veut retarder la mise en place d'un superviseur unique des banques européennes, première étape de l'union bancaire, initialement prévue pour la fin de l'année. L'autorité allemande de régulation financière a jugé que l'échéance serait sans doute repoussée d'un an, à 2014. Berlin veut limiter la supervision aux banques systémiques, sans doute pour épargner ses banques régionales, les «landesbanken», très liées aux mi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant