Unilever accepte de reprendre les négociations avec Fralib. Images et déclarations. .

le
0

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a annoncé vendredi 25 mai aux salariés qui occupent l'usine Fralib menacée de fermeture, lors d'une visite sur le site de Gémenos (Bouches-du-Rhône), que le groupe Unilever acceptait de reprendre les négociations. Images et déclarations. Durée: 01:06.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant