Unigestion : acquisition d'Akina (private equity global petites et moyennes capitalisations)

le
0

(AOF) - Unigestion a annoncé la semaine dernière qu’il se portait acquéreur d'Akina pour créer un leader mondial du private equity global petites et moyennes capitalisations, avec 6 milliards de dollars d’actifs sous gestion et 54 professionnels dédiés travaillant depuis Genève, Zurich, Londres, New York et Singapour.

Le gestionnaire d'actifs a souligné que cette fusion rapproche deux plateformes du private equity extrêmement complémentaires et partageant la même philosophie d'investissement sur le segment des petites et moyennes capitalisations. L'expertise reconnue d'Akina pour identifier les opportunités d'investissement sur les marchés européens par un processus de type Top down/bottom-up est complémentaire des propres atouts d'Unigestion : l'envergure internationale et l'expertise en gestion du risque.

Christophe de Dardel, Directeur du private equity d'Unigestion et membre du Comité exécutif d'Unigestion, continuera d'occuper ses fonctions actuelles et dirigera l'équipe élargie d'Unigestion.

La nouvelle entité commune opérera sous la marque Unigestion. La stratégie d'investissement demeurera inchangée pour les produits existants, qu'ils aient été émis par Unigestion ou Akina, et chaque entité sera représentée au sein du comité d'investissement en private equity de son homologue.

Une fois la fusion achevée, le total des actifs sous gestion d'Unigestion dépassera les 23 milliards de dollars, dont 25 % dans le private equity, qui deviendra ainsi le deuxième grand pilier de son offre d'investissement (avec les actions, les produits alternatifs et le multi-actifs).

Cette acquisition est soumise à l'approbation des autorités des juridictions où opère le groupe.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant