Uniformes des policiers : Armor-Lux devant la justice

le
0
L'entreprise quimpéroise conteste devant le tribunal administratif de Paris les conditions d'attributions de ce contrat. Le recours de la marque connue pour ses produits fabriqués en France sera étudié mardi par la justice

Armor-Lux ne digère pas la perte du marché des uniformes de la police. La PME bretonne a décidé de contester devant le tribunal administratif de Paris les conditions d'attributions de ce contrat. Le recours de la marque connue pour ses produits fabriqués en France sera étudié demain par la justice. Pour l'heure, le groupe «ne commente pas la procédure engagée il y a 3 semaines», affirme au Figaro.fr une porte-parole du groupe.

Depuis 2008, Armor-Lux habillait les quelque 120.000 personnels de la police nationale. Mais mi-avril, la marque également célèbre pour ses marinières apprend que l'État français ne renouvellera pas son contrat. C'est le groupement qui rassemble Ineo-Support Global, filiale de GDF Suez, La Calaisienne et...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant