UniCredit surprend avec un bénéfice, verse un dividende en actions

le
0
BÉNÉFICE SURPRISE D'UNICREDIT POU SON 4E TRIMESTRE
BÉNÉFICE SURPRISE D'UNICREDIT POU SON 4E TRIMESTRE

MILAN (Reuters) - La banque italienne UniCredit a dégagé au quatrième trimestre un bénéfice net alors que les analystes s'attendaient à une perte et elle a renforcé son capital.

Première banque italienne par les actifs, UniCredit va néanmoins proposer pour la troisième année consécutive un dividende sous format d'actions.

L'établissement a publié mardi un bénéfice net de 153 millions d'euros au titre du dernier trimestre 2015 alors que le consensus des analystes fourni par la banque elle-même donnait une perte de 140 millions d'euros.

Les comptes de ce quatrième trimestre sont marqués par une série d'éléments exceptionnels, notamment des charges pour dépréciation de 214 millions d'euros et une charge de 300 millions d'euros liée à la vente de sa filiale en Ukraine.

Sur l'ensemble de l'année, le bénéfice net s'élève à 1,7 milliard d'euros contre 2 milliards un an plus tôt. Le ratio de fonds propres atteint 10,94% sur une base pro-forma, en, présumant que les actionnaires accepteront à 75% de recevoir un dividende de 0,12 euro payé en titres. Ils peuvent aussi choisir une rémunération en numéraire.

La publication de ces résultats a été éclipsée par les rumeurs faisant état d'un mécontentement croissant des actionnaires à l'égard de l'administrateur délégué Federico Ghizzoni. Certaines sources évoquent même une démission prochaine.

L'action UniCredit perd 3,46% à 2,90 euros vers 13h15 GMT à la Bourse de Milan alors que l'indice européen des valeurs bancaires abandonne 3,33% au même moment dans un contexte de défiance généralisée à l'égard du secteur.

(Silvia Aloisi; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant