UniCredit supprimera 18.200 postes et renforcera son capital

le
0
UNICREDIT VA SUPPRIMER PLUS DE 18.000 POSTES
UNICREDIT VA SUPPRIMER PLUS DE 18.000 POSTES

MILAN (Reuters) - UniCredit supprimera des milliers d'emplois et restructurera ou fermera sa filiale de banque de dépôt en Autriche et ses opérations de crédit-bail en Italie d'ici la fin 2016, la première banque italienne par l'actif tentant par ce biais d'éviter une augmentation de capital.

La banque précise mercredi qu'elle supprimera 18.200 postes, dont 6.000 par la vente de sa filiale ukrainienne et par la constitution d'une coentreprise entre sa filiale de gestion d'actifs Pioneer et la filiale homologue de Santander, Santander Asset Management.

La compression des effectifs touchera aussi bien les sièges que les établissements en Italie, en Allemagne, en Autriche et en Europe centrale et orientale. La banque italienne compte ainsi réduire la taille de ses réseaux en Italie, en Allemagne et en Autriche en supprimant 800 agences d'ici 2018.

UniCredit, dernière des grandes banques européennes en date à annoncer une refonte de ses opérations pour augmenter sa rentabilité et ses fonds propres, a précisé qu'elle anticipait un ratio de capital CET 1 de 12,6% en 2018, au lieu des 10% attendus dans un précédent plan.

Elle projette un bénéfice net de 5,3 milliards d'euros en 2018, ce qui est en retrait des 6,6 milliards projetés dans la plan stratégique qui avait été présenté l'an passé mais depuis lors remanié par l'administrateur délégué Federico Ghizzoni.

La coentreprise avec Santander, dont les discussions en vue de sa création avaient été mentionnées en 2014 par les deux établissements, doit être réalisée l'an prochain.

L'action UniCredit gagnait près de 2% à 6,03 euros mercredi après-midi en Bourse de Milan.

(Silvia Aloisi et Stephen Jewkes, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant