Unibail-Rodamco : un titre trop cher ?

le
0
Les Quatre temps, à La Défense, un centre commercial détenu par Unibail-Rodamco. (© J. Szyypulka)
Les Quatre temps, à La Défense, un centre commercial détenu par Unibail-Rodamco. (© J. Szyypulka)

Troisième plus forte hausse du CAC 40 depuis janvier derrière Valeo et Accor, l'action Unibail Rodamco est à son plus haut niveau historique. Et elle n'a pas inféchi sa trajectoire alors que les dirigeants d'Unibail-Rodamco ont pourtant réduit leurs perspectives de court terme.

Ils tablent en effet sur un résultat net réccurent compris entre 10,15 et 10,35 euros en 2015, ce qui marquera un recul de 5 à 7% par rapport au niveau de 2014. Ces chiffres n'ont rien de inquiétant. Le programme de cession d'actifs, dans l'immobilier commercial se déroule plus vite que prévu et la baisse des loyers enregistrée dans les comptes, est plus forte qu'attendue.

Bloc "A lire aussi"

Dans le même temps, la foncière a su rassurer en relevant ses ambitions de moyen terme : elle anticipe une hausse annuelle de 6 à 8% de son résultat net récurrent par action à partir de 2016.

De plus,  les dirigeants promettent aussi le maintien du dividende, qui sera versé dans un an. Dans cette hypothèse, le taux de distribution approcherait 95%. 

L'action Unibail Rodamco est très recherchée par des investisseurs avides de rendement. Elle en devient surévaluée. La capitalisation présente une prime excessive de plus de 50% sur l'actif net réévalué de continuation.

La prime

Lire la suite sur le revenu.com


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant