Unibail-Rodamco s'offre le temps d'une pause

le
0
La tour Majunga à la Défense, propriété d'Unibail-Rodamco. (© Unibail-Rodamco)
La tour Majunga à la Défense, propriété d'Unibail-Rodamco. (© Unibail-Rodamco)

Peut-être l'ivresse des grandes hauteurs... Alors que son action tutoie en Bourse ses plus-hauts historiques, Unibail-Rodamco prend le risque de doucher les anticipations des investisseurs pour 2015. Lors de la publication de ses comptes 2014, mercredi 28 janvier, après clôture, la première foncière européenne d'immobilier commercial a ajusté ses perspectives. Le titre se replie aujourd'hui, mais sans excès.

Unibail-Rodamco table désormais sur un résultat net récurrent 2015, c'est-à-dire hors plus-values et coût des couvertures, de 10,15 à 10,35 euros par action, ce qui marquera un recul de 5 à 7% par rapport à 2014. Soit une performance en-deçà des attentes du consensus du marché. Les analystes projettaient en moyenne un résultat par action de 11,33 euros par action pour 2015. Jusqu'à présent, la foncière dirigée par Christophe Cuvillier mettait l'accent sur une hausse moyenne annuelle de 5 à 7% du bénéfice récurrent par action. Un rythme tenu en 2014, avec un 10,92 euros par action, soit +6,8%. Ce coup d'arrêt devrait être temporaire. A partir de 2016, Unibail-Rodamco anticipe une progression annuelle moyenne de 6 à 8% de son résultat net récurrent par action.

Bloc "A lire aussi"

L'impact des cessions. La belle mécanique Unibail s'est-elle grippée ? Pas vraiment. Ce trou d'air dans la croissance s'explique avant

Lire la suite sur le revenu.com


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant