Unibail confiant malgré la baisse de revenus des commerçants

le
0

PARIS (Reuters) - Unibail-Rodamco se dit confiant dans sa capacité à atteindre une croissance d'au moins 5% de son résultat net récurrent par action en 2013, en dépit d'un environnement économique difficile qui a pesé sur l'activité de ses commerçants locataires au premier trimestre.

Le premier groupe coté de l'immobilier commercial en Europe a annoncé jeudi un chiffre d'affaires trimestriel en progression de 1,6% à 430,0 millions d'euros.

Les revenus locatifs bruts ont atteint 383,7 millions contre 375,4 millions un an plut tôt.

"La publication du premier trimestre d'Unibail doit être regardée comme marginalement négative compte tenu de la première baisse sur un an des ventes de ses locataires depuis 2009", observe dans une note Espirito Santo Investment Bank.

Les chiffres d'affaires des commerçants des centres commerciaux Unibail-Rodamco ont baissé de 1,8% au cours des trois premiers mois de l'année, affectés par la détérioration de l'environnement macroéconomique, un nombre de jours d'ouverture réduit et des températures exceptionnellement froides qui ont affecté les ventes du secteur de l'habillement.

Selon Espirito Santo, cela représente encore 250 points de base (pdb) de plus que les indices nationaux des ventes au détail à février, mais ce chiffre est inférieur à la surperformance de 350 pdb réalisée en 2012.

Klépierre avait fait état mercredi d'une stabilité (+0,2%) des ventes de ses commerçants locataires, soutenue par ses nouvelles surfaces.

En Bourse, Unibail-Rodamco, qui a annoncé en début d'année changer de président du directoire, perd 1,38% à 196,05 euros à 11h25, quand Klépierre gagne 1,27% à 32,25 euros.

Natixis a abaissé son conseil sur Unibail-Rodamco de "neutre" à "alléger".

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant