Unedic : le chasseur de fraudes... fraudait

le
1
Selon Le Canard enchaîné, pour le seul mois d?octobre 2013, le fraudeur aurait empoché 4 982,30 euros d?allocation.
Selon Le Canard enchaîné, pour le seul mois d?octobre 2013, le fraudeur aurait empoché 4 982,30 euros d?allocation.

Il savait comment s'y prendre, et pour cause : Pierre Lachaize, qui se faisait passer pour un demandeur d'emploi, était aussi directeur informatique chargé de diriger une équipe chargée de traquer les fraudeurs de l'Unedic, l'organisme qui gère les fonds de l'assurance chômage. Selon Le

Canard enchaîné, qui a révélé l'information, l'homme aurait pendant environ un an perçu des indemnités chômage, alors qu'il recevait bien un salaire pour le travail de cadre supérieur qu'il occupait depuis septembre 2012.

L'affaire a éclaté en novembre 2013 : c'est un salarié de l'Unedic qui s'est rendu compte de l'escroquerie en découvrant le nom de son supérieur dans une liste de chômeurs indemnisés. Pierre Lachaize se débrouillait pas mal pour frauder le système : il déclarait bien qu'il était salarié de l'Unedic, mais seulement 15 heures par semaine pour un salaire de 1 050 euros mensuel. Des chiffres évidemment sans aucun rapport avec son poste de directeur de l'informatique. Selon Le Canard enchaîné, pour le seul mois d'octobre 2013, le fraudeur aurait ainsi empoché 4 982,30 euros d'allocation.

Il découvre le pot aux roses et est licencié !

Le salarié qui a dénoncé la fraude de son patron a été licencié : il n'avait pas l'autorisation de son supérieur hiérarchique pour effectuer la consultation du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5005891 il y a 9 mois

    Ou travail donc tous ses semblant d'hommes que l'ont croise à toute heures de la journée dans la rue ?Ne vivent-ils pas sur le dos de notre système social et des aides en tout genre dont eux au moins bénéficie ?