Unedic : entente pour ne rien changer

le
0
Syndicats et patronat ont renvoyé à plus tard les questions qui fâchent.

Les partenaires sociaux ont officialisé mercredi, à l'issue de la deuxième séance de négociation sur l'assurance-chômage, le report de tout changement de fond du système d'indemnisation des demandeurs d'emploi. L'instauration de «droits rechargeables» (le report, lors de la reprise d'un emploi, des crédits d'accompagnement et des durées d'indemnisation non consommés en cas de retour au chômage) ne sera donc pas discutée en vue d'une application dès l'entrée en vigueur de la nouvelle convention, en avril prochain. Pas plus que la modulation des cotisations employeurs pour pénaliser les contrats précaires.

En revanche, pour ne pas les aborder dans l'urgence lors de la convention suivante, en 2013, un «groupe de travail politique» commencera à les défricher à peine l'actuelle négociation bouclée. La réinstauration d'une dégressivité des allocations chômage au fil du temps (supprimée il y a dix ans) sera également à l'ordre du jour, à la demande du patronat

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant