Une Yézidie prix Sakharov veut être la voix des "sans voix"

le
0

Lamia Haji Bachar, jeune Yézidie co-lauréate du prix Sakharov 2016, a assuré vendredi 28 octobre à Stuttgart (sud-ouest de l'Allemagne), où elle vit en exil, qu'elle souhaitait devenir "la voix des sans-voix" et la porte-parole des femmes discriminées dans le monde. Durée: 01:14

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant