Une yankee à la sauce italienne

le
0
Mariage de la carpe et du lapin, cette imposante berline réunit le meilleur de la production américaine et le raffinement transalpin.

«On ne choisit pas sa famille», a commenté un observateur apprenant qu'en Europe, les Chrysler étaient rebadgées Lancia. Cette opération, qui n'est pas dénuée de risques, constitue finalement une chance pour la marque italienne, écornée par plusieurs décennies de valses-hésitations autour de son positionnement. Souvent perçue comme un Mercedes à l'italienne, Lancia s'offre par la magie des fusions-acquisitions une nouvelle gamme à moindres frais. À côté du monospace Voyager et du cabriolet Flavia, la marque a ressuscité l'appellation Thema sous les traits d'une Chrysler 300 accommodée à la sauce bolognaise. Vous suivez toujours? En traversant l'Atlantique, cette berline a troqué sa calandre grillagée contre d'élégantes barrettes horizontales et chromées, mais a conservé ses lignes tendues et mastoc prisées des rois du rap.

Pour pénétrer à bord, pas de doute: le Borsalino sera plus pertinent que le Stetson. La sellerie en cuir Poltrona Frau, les placages en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant