Une voiture parcourt 3 000 kilomètres pour moins de 12 euros d'électricité !

le
0
Cette voiture a repoussé les limites de la rentabilité et de l'efficacité...
Cette voiture a repoussé les limites de la rentabilité et de l'efficacité...
Le mot « exploit » n'est pas trop fort...

Il faudra beaucoup de temps d'ici à ce que ce prototype puisse prétendre à devenir la norme. Considérant les ventes encore très faibles de voitures électriques dans le monde, il y a fort à parier que leurs homologues thermiques tiennent le haut du pavé pendant de longues années encore, même si les prix à la pompe sont élevés et devraient encore grimper avec l'érosion des ressources pétrolières.

La technologie n'en continue pas moins de progresser, servie par des têtes bien pleines, des imaginations fertiles acquises à la cause environnementale et bien décidées à prouver que les rejets de gaz à effet de serre sur les routes ne sont pas « tenus » d'augmenter malgré l'agrandissement constant des parcs automobiles. Et si l'installation de petits panneaux solaires sur les toits des véhicules grand public n'est sans doute pas pour demain, on se doit de s'incliner devant la performance réalisée par le Wind Explorer, un modèle ultra léger conçu en fibres de carbone.

Entre deux cent quatre-vingt et trois cent soixante kilomètres parcourus chaque jour

Équipé de petites batteries lithium-ion rechargées la nuit et d'une éolienne flottante, il a parcouru trois mille miles (environ quatre mille huit cent trente kilomètres) à travers l'Australie en utilisant seulement... quinze dollars (onze euros et cinquante centimes) d'électricité ! Développé par l'entreprise New Jersey Evonik Industries
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant