Une «vitamine cachée» du lait pleine de vertus

le
0
Naturellement présente dans le lait et d'autres aliments, la nicotinamide ribosiden a la faculté de prévenir l'obésité et le diabète chez la souris et d'améliorer la performance musculaire.

Des chercheurs suisses viennent de mettre en évidence de nouveaux effets bénéfiques de la nicotinamide riboside (NR), une substance naturellement présente dans certains aliments de consommation courante comme le lait. D'après leurs travaux publiés ce mardi dans la revue Cell Metabolism, cette nouvelle vitamine découverte il y a quelques années prévient la prise de poids et le diabète et améliore la perfomance musculaire de souris de laboratoire.

Avec son équipe du laboratoire de physiologie intégrative et systémique, le Pr Johan Auwerx, titulaire de la Chaire Nestlé en métabolisme énergétique de l'École polytechnique fédérale de Lausanne, a mesuré les effets in vivo de la nicotinamide riboside, obtenue par synthèse chimique, sur des souris. Le tout en lien avec des chercheurs américains du laboratoire Anthony Sauve au Weill Cornell Medical College (New York). On savait déjà qu'à l'instar de sa «cousine» la vitamine B3, la nicotinamide riboside a la capaci

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant