Une ville prise à l'EI par les rebelles syriens près d'Hassaké

le
0

BEYROUTH, 13 novembre (Reuters) - Une alliance récemment formée de mouvements rebelles syriens soutenus par les Etats-Unis a annoncé vendredi la prise de la ville d'Al Houl, dans la province d'Hassaké, qui était aux mains des djihadistes de l'organisation Etat islamique (EI). Un porte-parole des combattants kurdes, qui font partie de l'alliance, a déclaré se trouver dans la ville, proche de la frontière avec l'Irak, ajoutant que les djihadistes avaient pris la fuite. L'alliance a lancé son offensive contre l'EI à la fin octobre. Il s'agit de la première opération déclarée des Forces démocratiques de Syrie qui a annoncé sa formation ce mois-ci et qui regroupe des milices kurdes YPG soutenues par les Etats-Unis et un certain nombre de groupes rebelles arabes. La province d'Hassaké est voisine de celle de Rakka, fief de l'Etat islamique en Syrie. Cette prise d'Al Houl coïncide avec l'entrée des forces kurdes dans la ville irakienne de Sindjar, tenue elle aussi par les djihadistes de l'Etat islamique. (Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant