Une ville du nord-est du Nigeria attaquée par Boko Haram

le
0

(Actualisé avec détails, citations) BAUCHI, Nigeria, 14 février (Reuters) - Des combattants du groupe islamiste Boko Haram lourdement armés ont attaqué samedi la ville de Gombe dans le nord-est du Nigeria, ont indiqué des habitants qui ont pris la fuite. Des explosions et des fusillades ont été entendues après que les assaillants ont donné l'assaut contre un point de contrôle situé à la périphérie de la ville. Les soldats qui gardaient le point de contrôle ont été débordés par les assaillants, a raconté un témoin ajoutant que les islamistes ont incendié un commissariat dans les faubourgs de la ville. "J'ai traversé la rivière et je me suis réfugié dans la montagne", a déclaré ce témoin. "Je m'y trouve toujours et je peux entendre les combats de l'endroit où je me trouve". "Il y a des fusillades partout et des tirs d'artillerie", a dit un autre habitant joint par téléphone. "Les gens s'enfuient à pied de la zone qui est attaquée. La panique s'est emparée de toute la ville". Boko Haram a lancé vendredi sa première attaque meurtrière contre un village du Tchad, tuant plusieurs personnes dont le responsable local, selon des témoins et les forces de sécurité. (Isaac Abrak et Ardo Abdallah; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant