Une ville chinoise paralysée par la pollution

le
0
VIDÉO - À Harbin, agglomération de 11 millions d'habitants, la pollution a atteint un degré tel que les autorités ont ordonné lundi la fermeture de l'aéroport, des usines et des écoles.

Tempête de sable? De neige? Irruption volcanique? Non. Contrairement à ce qu'évoquent les images, la ville chinoise de Harbin n'est pas frappée, depuis hier, par l'une de ces catastrophes naturelles mais par un pic de pollution sans précédent dans son histoire.

Le niveau atteint est si exceptionnel que la mairie a décrété, la fermeture de l'aéroport, du réseau autoroutier et la mise au pas des navettes municipales de cette agglomération de 11 millions d'habitants, chef lieu de la province du Heilongjiang. La plupart des usines et manufactures ont également suspendu leurs activités jusqu'à nouvel ordre, tandis que les écoles primaires et des collèges demeuraient fermés. Et la présence du smog devrait se poursuivre au cours des prochaines 24 heures.

Selon Les É...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant