Une ville allemande interdit sa piscine aux demandeurs d'asile

le
3
    BORNHEIM, Allemagne, 15 janvier (Reuters) - La ville 
allemande de Bornheim, à une trentaine de kilomètres au sud de 
Cologne, a interdit aux demandeurs d'asile l'accès à la piscine 
municipale, à la suite de plaintes pour harcèlement sexuel 
déposées par plusieurs femmes. 
    "Il y a eu des plaintes pour harcèlement sexuel (...) dans 
cette piscine, ce qui a conduit des jeunes femmes à ne plus s'y 
rendre", a déclaré vendredi à Reuters Markus Schnapka, maire 
adjoint de cette ville de 48.000 habitants. 
    "Cela m'a poussé à prendre la décision d'interdire l'entrée 
dans cette piscine, jusqu'à nouvel ordre, aux hommes qui 
résident dans le centre d'accueil pour demandeurs d'asile", 
a-t-il ajouté. 
    Plus de 65O plaintes, dont 331 pour harcèlement sexuel, ont 
été déposées en Allemagne par des femmes pour des faits commis 
pour nombre d'entre eux par des ressortissants étrangers lors de 
la nuit du Nouvel An à Cologne et Hambourg notamment. 
 
 (Petra Wischgoll, Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a 11 mois

    Pourquoi serait-ce les dirigeants et non le peuple qui décideraient de ce qui est bon pour le peuple vu qu'il est prouvé aujourd'hui que les dirigeants trahissent le peuple.

  • sarestal il y a 11 mois

    Aucune inquiétude, on vous répète que ce ne sont que des médecins, chirurgiens, ingénieurs etc etc etc.Bande de mécréants !

  • M940878 il y a 11 mois

    ça continue !