Une vidéo sur une attaque en Syrie émeut le Conseil de sécurité

le
0

NATIONS UNIES, 17 avril (Reuters) - Les membres du Conseil de sécurité de l'Onu ont assisté jeudi les larmes aux yeux à la diffusion d'une vidéo montrant des médecins incapables de ranimer trois enfants victimes d'une attaque au chlore en mars en Syrie. Trois enfants, âgés de un, deux et trois ans, ainsi que leurs parents et leur grand-mère ont été tués le 16 mars lors d'une attaque sur le village de Sarmin dans la province d'Idlib dans le nord-est de la Syrie. Le Dr. Mohamed Tennari, directeur de l'hôpital de campagne où les victimes avaient été évacuées, a informé les membres du Conseil de sécurité de l'Onu lors d'une réunion à huis clos à l'initiative des Etats-Unis. Le Dr. Zaher Sahloul, président de la société américano-syrienne de médecine, et Koussaï Zakaria, un survivant de l'attaque au gaz sarin sur le quartier de la Ghouta à Damas en août 2013, étaient également présents pour témoigner. Samantha Power, représentante américaine à l'Onu, a reconnu que la réunion avait été "extrêmement inhabituelle et très émouvante". "Tout le monde avait les larmes aux yeux", a-t-elle commenté. "Ceux qui ont commis ces attaques doivent être tenus responsables de leurs actes", a-t-elle ajouté. "Si nous n'agissons pas d'autres vont considérer qu'ils peuvent faire ce genre de choses en toute impunité et cela aura des conséquences déplorables", a commenté l'ambassadeur néo-zélandais Jim McLay. Le Conseil de sécurité n'est pas parvenu l'an passé à saisir la Cour pénale internationale de La Haye du conflit syrien en vue d'éventuelles poursuites pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité. La Russie, alliée indéfectible du régime de Bachar al Assad, soutenue par la Chine, avait opposé son veto à la saisine de la CPI. (Michelle Nichols; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant