Une vidéo montrerait l'exécution d'un otage japonais de l'EI

le
0

TOKYO, 24 janvier (Reuters) - Les autorités japonaises s'employaient samedi soir à vérifier l'authenticité d'une vidéo brièvement mise en ligne sur internet, qui montrerait l'exécution de Haruna Yukawa, l'un des deux otages japonais aux mains des djihadistes du groupe Etat islamique, a rapporté la chaîne de télévision publique NHK. Le porte-parole du gouvernement nippon, Yoshihide Suga, a jugé "honteux" et "inacceptable" ce qui apparaît comme l'exécution de Haruna Yukawa, et il a réclamé la libération immédiate de l'autre otage, Kenji Goto. Dans la vidéo, on entend une voix qui serait celle de Kenji Goto appelant le Premier ministre japonais Shinzo Abe à l'aide pour le faire libérer. Le groupe EI, qui contrôle de vastes territoires de Syrie et d'Irak, avait mis en ligne mardi dernier une vidéo censée montrer les deux otages japonais, qu'il menaçait d'exécution si Tokyo ne lui versait pas une rançon de 200 millions de dollars. Journaliste indépendant, Kenji Goto est l'auteur de plusieurs livres d'enquête. Il avait rencontré Yukawa l'an dernier et l'avait aidé à se rendre en Irak en juin. Agé de 43 ans, Haruna Yukawa s'est rendu en Irak et en Syrie après avoir dit à des amis et sa famille que cela représentait son dernier espoir de remettre sa vie sur les rails, après avoir fait faillite, perdu sa femme morte d'un cancer et fini par devenir un sans-abri. (William Mallard; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant