Une vidéo de Boko Haram dit montrer les écolières de Chibok

le
0
    BAUCHI, Nigeria, 14 août (Reuters) - Le groupe islamiste 
nigérian Boko Haram a diffusé une vidéo de jeunes filles 
présentées comme des écolières enlevées à Chibok il y a deux ans 
en affirmant que certaines d'entre elles ont été tuées par des 
bombardements aériens de l'armée nigériane. 
    Les autorités nigérianes ont annoncé en mai avoir retrouvé 
l'une des quelque 200 lycéennes enlevées en 2014 et le président 
Muhammadu Buhari a promis à cette occasion de tout faire pour 
libérer les autres. 
    Dans la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, un homme 
masqué se tient debout derrière des dizaines de jeunes filles 
voilées dont l'une dit être originaire de Chibok. 
    La jeune fille, qui dit s'appeler Maina Yakubu, demande au 
gouvernement nigérian de relâcher des membres de Boko Haram 
emprisonnés en échange de leur propre libération. Elle ajoute 
que des bombardements de l'aviation nigériane ont tué plusieurs 
captives. 
 
 (Sharon Ogunleye, Ardo Abdullah et Ulf Laessing; Tangi Salaün 
pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant