Une victoire en demi-teinte se profile pour Nétanyahou

le
0
À l'issue des élections de mardi, le Likoud pourrait avoir nettement moins de sièges que dans la Knesset sortante.

Benyamin Nétanyahou a passé les derniers jours de la campagne à tenter de rallier ses électeurs. «Je ne doute pas que beaucoup de gens décideront à la dernière minute de revenir à la liste Likoud-Israël Beitenou, a répété le premier ministre. J'appelle chaque électeur à décider ce qu'il veut: un Israël divisé et ­faible ou un Israël fort et uni avec un grand parti de gouvernement?»

Nétanyahou, qui a multiplié les interventions en fin de campagne, est nerveux. Sa situation est paradoxale: le premier ministre sortant est quasiment assuré de remporter les élections législatives et de garder son poste, mais sa victoire s'annonce en demi-teinte. Selon les sondages, Nétanyahou a de grandes chances de se retrouver à la tête d'un Likoud affaibli, noyauté par des élus sionistes religieux et obligé de gouverner avec une extrême droite puissante qui ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant