Une vaste arnaque au permis de conduire jugée à Paris

le
0
Des responsables d'auto-écoles parisiennes comparaissent depuis mardi au tribunal dans le cadre d'une gigantesque affaire de fraude à l'examen du permis de conduire, avec notamment l'utilisation de vibreurs pour indiquer les bonnes réponses aux candidats.

Les trois responsables de deux auto-écoles du XIXe arrondissement de Paris ont provoqué la colère de centaines de clients, lésés de près de 500.000 euros au total et victimes de pratiques illégales variées, allant de la fraude à l'examen du permis de conduire jusqu'à l'arnaque sur les nombres d'heures de conduite. Les trois hommes comparaissent depuis mardi devant le tribunal correctionnel de Paris, où étaient présents une trentaine des 287 victimes recensées pour des faits qui se sont déroulés entre 2002 et 2005.

Lors de l'enquête, plusieurs élèves du CER Flandre et du CER Place des fêtes, désormais fermés, ont raconté les combines dont ils ont été témoins. Les heures de cours étaient souvent raccourcies de plusieurs dizaines de minutes, par des moniteurs qui se servaient de la conduite pour faire des courses, aller à la banque ou autres activités personnelles. Après la fin du forfait de 20 heures, les candidats étaient dissuadés de passer l'examen prat

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant