Une vaillante Géorgie fait déjouer les Tonga

le
0
Une vaillante Géorgie fait déjouer les Tonga
Une vaillante Géorgie fait déjouer les Tonga

Dans un match intense marqué par l'imprécision des Tongiens, la Géorgie s'est imposée aux forceps grâce à une défense de fer et une grande mêlée. Les Géorgiens sont provisoirement leaders de la poule C !

Le debrief

La Géorgie a montré qu’il fallait compter sur elle. Vaillants et solidaires dans le jeu, les coéquipiers de Mamuka Gorgodze ont fait déjouer avec brio les Tonga qui n’ont jamais vraiment pu enchaîner avec leurs arrières aux jambes de feu. Les Lelos ont imposé une grosse mêlée à des Tongiens pas en reste dans ce compartiment du jeu. On a vu la première ligne géorgienne emporter ses homologues tongiens sur quelques mètres à plusieurs reprises. Les Ikale Tahi ont été très brouillons dans leurs transmissions, donnant souvent le bâton pour se faire battre. La lutte pour la deuxième place se jouera vraisemblablement entre l’Argentine et la Géorgie même si les Tongiens engrangent leur premier point grâce au bonus défensif. Il sera difficile de marquer face à ces Géorgiens qui ont tenu pendant près de vingt minutes sur leur ligne, mettant en échec les Tonga qui pilonnaient la ligne et qui n’ont pu marquer qu’après vingt-deux temps de jeu. La Géorgie prend provisoirement la tête du groupe C avant le match entre la Nouvelle-Zélande et l’Argentine.

Le joueur qui a crevé l’écran

Mamuka Gorgodze. Au four et au Moulin, le capitaine géorgien était tout simplement énorme. Intelligent, leader et toujours en première ligne, le Toulonnais a été un facteur déterminant dans ce match.

Le tweet qui nous a fait rigoler

La phrase à chaud à retenir

« C’est pour notre pays. Nous sommes peut-être une petite nation mais nous avons un grand cœur. » (Mamuka Gorgodze au micro de Canal+)

La stat dont on se souviendra

92. Comme le pourcentage de plaquages réussis. Seuls 12 ont été ratés pour 216 plaquages dont 27 pour Mamuka Gorgodze.

Les joueurs à la loupe

Tonga
MORATH a été plutôt bon dans la distribution du jeu alternant le jeu à la main et au pied. VANIKOLO, attendu comme le danger numéro 1 des Tonga, a multiplié les en-avants en début de match. Il a ensuite été le déclencheur de la révolte des Iliens avec un essai à la clé, faisant de lui le meilleur marqueur tongien de l’histoire. Le capitaine Latu a été en deça la majorité du match, concédant souvent à l’impact.

Géorgie
LOBZHANIDZE n’a pas raté son entrée en Coupe du monde. Devenu le plus jeune joueur de la compétition à 18 ans, il a parfaitement distribué le jeu à ses avants. Buteur attitré, KVIRIKASHVILI a été excellent à la relance, amenant même le deuxième essai des siens. Une performance entachée par un jaune en fin de match qui aurait pu mettre les siens en danger. GORGODZE a été énorme mais la première ligne géorgienne a également survolé le match en mêlée laissant les Tongiens à l’agonie.

La feuille de match

CM2015 (Groupe C) / TONGA – GEORGIE : 10-17

Kingsholm (16 500 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse correcte
Arbitre : Nigel Owens (GAL)

Essais : Vainikolo (71eme) pour les Tonga – Gorgodze (27eme) et Tkhilaishvili (56eme) pour la Géorgie.

Transformations : Morath (72eme) pour les Tonga – Kolelishvili (27eme) et Kvirikashvili pour la Géorgie.

Pénalités : Morath (9eme) pour les Tonga – Kvirikashvili (19eme) pour la Géorgie.

Cartons jaunes : Kvirikashvili (19eme) pour la Géorgie

Cartons rouges : Aucun

Tonga
Lilo – Veainu, Helu, Piutau, Vainikolo – Morath, Takulua – Ma’afu , Latu (c), Kalamafoni – Mafi, Lokotui – Aulika, Taione, Mailau

Sélectionneur : Mana Otai

Géorgie
Kvirikashvili – Mchedlidze, Kacharava, Sharikadze, Aptsiauri – Malaguradze, Lobzhanidze – Gorgodze (c), Kolelishvili, Tkhilaishvili – Mikautadze, Namsadze – Zirakashvili, Bregvadze, Nariashvili

Sélectionneur : Milton Haig

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant