Une usine chinoise accusée de polluer l'eau en Somalie

le
0
Une usine chinoise accusée de polluer l'eau en Somalie
Une usine chinoise accusée de polluer l'eau en Somalie

L'usine de tannage rejetterait des produits chimiques dans les canalisations d'eau, ce qui serait à l'origine de problèmes de santé pour la population locale. Il semblerait que le gouvernement laisse couler, pour ne pas effrayer les investisseurs étrangers.

L'usine du Groupe Jeronimo, filiale d'une société chinoise spécialisée dans la fabrication de gants, est installée depuis 2008 dans le village de Dar-Buruq à 60 kilomètres de la capitale. Seule société étrangère de la région, elle profiterait de ce statut pour rejeter des déchets dangereux dans les canalisations d'eau, contaminant ainsi le système d'approvisionnement en eau, dans un pays où la salubrité et l'accès à cette ressource sont déjà des problèmes majeurs.

De nombreuses personnes habitant à proximité de l'usine se sont plaintes ces derniers mois de problèmes respiratoires. De surcroît, les ouvriers qui travaillent au sein de l'usine manipulent des produits dangereux sans aucune sécurité, notamment sans masques pour les protéger des émanations toxiques. Nos confrères du Guardian se sont rendus sur place et ont été surpris pas la forte odeur nauséabonde aux abords de l'usine.

La société a clairement admis le fait de rejeter des déchets toxiques dans les canalisations d'eau. Cela étant, les investissements étrangers dans la région sont vitaux pour l'économie du pays et les investissement chinois en Afrique ne cessent de croître. C'est sans doute pour cela qu'aucune actio

Lire la suite

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant