Une université du Pakistan attaquée par des hommes armés

le , mis à jour à 07:45
0
 (Assaillants tués, bilan) 
    ISLAMABAD, 20 janvier (Reuters) - Un groupe d'hommes armés a 
fait irruption et ouvert le feu mercredi dans une université du 
nord-ouest du Pakistan, rapporte la police, un peu plus d'un an 
après l'attaque des taliban qui avait coûté la vie à 134 élèves 
d'une école militaire de Peshawar, en décembre 2014.  
    Deux assaillants ont été tués, a annoncé la police.  
    Un professeur de chimie a été tué et une cinquantaine de 
personnes ont été blessées, rapportent les médias.  
    Les assaillants, au nombre de trois, sont entrés dans 
l'université Bacha Khan, à Charsadda dans la province de Khyber 
Pakhtunkhwa, et ont tiré sur les étudiants et professeurs dans 
les salles de classe et les dortoirs, rapportent les chaînes de 
télévision, sans fournir de bilan des victimes dans l'immédiat. 
    Deux explosions se sont produites à l'intérieur de 
l'université, a indiqué la police qui a affirmé que les hommes 
armés avaient profité d'un épais brouillard hivernal pour se 
glisser à l'intérieur du campus.  
    Un responsable de la police, le général Saeed Wazir, a 
déclaré à Reuters que le nombre des assaillants n'avait pas été 
clairement déterminé mais que les forces de l'ordre s'étaient 
déployées sur le campus et qu'une fusillade était en cours.  
    "Nous avons lancé une opération à l'intérieur de 
l'université et nous essayons de sauver les étudiants et le 
personnel de l'institution", a-t-il dit.  
    Shabir Khan, maître de conférences au département d'anglais, 
a expliqué qu'il s'apprêtait à quitter sa chambre quand les tirs 
ont débuté.  
    "La plupart des étudiants et du personnel étaient dans les 
salles de classe quand la fusillade a commencé", a-t-il dit. "Je 
n'ai aucune idée de ce qu'il se passe mais j'ai entendu un 
responsable de la sécurité parler au téléphone à quelqu'un et 
dire que beaucoup de gens avaient été tués et blessés."  
    L'Université Bacha Khan abrite plus de 3.000 étudiants et 
accueillait mercredi 600 visiteurs pour un récital de poésie, a 
précisé le vice-président de l'université Fazal Rahim.  
    Depuis le massacre de l'école de Peshawar, le Pakistan a 
adopté un plan de lutte antiterroriste et tué et arrêté des 
centaines d'islamistes présumés. 
 
 (Mehreen Zahra-Malik; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant